LA PAGE D'ACCUEIL du site FRACTURE CEL

Message de FRACTURE, aux adhérents de toutes les associations.

Manif samedi prochain ! Venez nombreux.

Une nouvelleMARCHE POUR LE CLIMAT’ aura lieu samedi prochain, le 25 Mai de 15h à 17h.

Il a été  jugé opportun que les associations fédérées à FRACTURE s'y associent car nos revendications locales rejoignent le combat général pour le climat.

Voilà la trame retenue :

- Le samedi 25 mai, nous donnons RV aux membres des assos de FRACTURE à la sortie du métro Garibaldi, ligne D, à 15h.

- Le cortège de cette manifestation arrivera de la Manufacture des tabacs, mais pour notre part nous serons donc tous déjà placés à mi-parcours, sur le cours Gambetta.

- Nous resterons de part et d’autres du cours Gambetta, en bordure du flux de manifestants, avec :

   -  nos grandes banderoles "déclassement A6/A7 : N'ASPHYXIEZ PAS NOS TERRITOIRES !"

    - des tracts format A5 (en cours de réalisation) à distribuer aux manifestants.

Notre objectif n’est pas de provoquer les manifestants, mais au contraire de faire-prendre conscience que le Sud-Est lyonnais n’a pas à subir –entre autres-- les conséquences du projet de requalification de l’A6/A7 dans Lyon, visant à reporter une grande partie du trafic de transit sur l’A46-Sud, alors que nos communes du Sud-Est lyonnais sont toutes dans le périmètre du Plan de Protection de l’Atmosphère. Nous aussi on veut respirer ! On refuse la création d’une nouvelle voie d’autoroute et on veut des transports en commun dans le Sud-Est de l’agglo.

"Bref, le combat mondial et le combat local des communes du Sud-Est lyonnais fédérées à FRACTURE se rejoignent", c'est ce que nous voudrions faire comprendre. Cela nous semble aussi l'occasion de toucher un public jeune, dynamique et enthousiaste, qui pourrait fédérer leurs parents ou grands-parents à notre cause.

  • Nous vous remercions de bien vouloir relayer cette initiative, afin de venir en nombre le jour J.

On se donne RV à la sortie du métro Garibaldi ligne D avec nos banderoles et nos revendications locales, car elles rejoignent le combat général pour le climat !

A Lyon, la dernière marche pour le climat a rassemblé 20 000 participants en mars 2019, alors soyons encore plus nombreux:

Le samedi 25 mai à 15 h on se jejoint sortie métro Garibaldi.

__________________________________________________________________________

PLATEFORME AMAZON XXL à LYON St EXUPERY

L’ACENAS et FRACTURE portent l’affaire en justice

FRACTURE s’associe à l’Association Contre l’Extension et les Nuisances de l’Aéroport de Lyon-St-Exupéry (A.C.E.N.A.S) pour introduire une requête auprès du Tribunal Administratif de Lyon pour une demande d’annulation de l’arrêté du Préfet du Rhône, en date du 29 octobre 2018, autorisant la société GOODMAN à exploiter un entrepôt logistique rue de Hongrie, Aéroport Lyon Saint-Exupéry à Colombier-Saugnieu. Ce gigantesque entrepôt, exploité par AMAZON, aurait une surface totale  de 213 500 m² avec une emprise au sol des bâtiments de 65800 m². Il génèrerait une  augmentation de 65 % du trafic routier de la zone avec plus de 1.000 camions et 4.500 véhicules légers supplémentaires quotidiennement, dont une bonne partie viendrait grossir le flot de véhicules sur l’A46 Sud déjà saturée, amenant avec eux toute leur pollution

Cliquez ici pour voir le communiqué de presse

Cliquez ici pour voir la requête

Cliquez ici pour voir la mise en garde aux pouvoirs publiques

__________________________________________________________________________

LE MOT DU PRESIDENT

Bonjour

Comme vous le savez, mobilisés depuis 16 ans pour le CFAL sud, FRACTURE est aussi désormais à l'action sur un nouveau danger pour nos communes : le déclassement de l’autoroute A6/A7 qui va de Pierre Bénite à Limonest.

Ceci implique, de facto, un contournement autoroutier du trafic de transit très clairement ciblé sur l’Est Lyonnais (CEL) ! Encore une fois, ce sera nos communes du Val d’Ozon, mais aussi celles le long du Rhône, en direction du sud, qui devront supporter des pollutions supplémentaires sans aucune contrepartie.

Il va bien falloir que l’Etat et la Métropole de Lyon comprennent que les habitants de l’Est et du Sud Lyonnais ne sont pas des sous-citoyens et méritent davantage de considération. Et nous avons fait entendre nos voix et nos arguments au cours des nombreux rendez-vous que nous avons eu en 2016 et 2017 avec le préfet de Région, le préfet du Rhône et le Conseil Régional.

Qu’en est-il du CFAL Sud ?  

Contournement Ferroviaire de l’Agglomération Lyonnaise,  tracé qui passe dans le Val d’Ozon de St Pierre de Chandieu pour rejoindre la gare de triage de Sibelin et les zones Seveso mitoyennes puis, via un pont de franchissement du fleuve, la rive droite du Rhône.

Nous attendons toujours les résultats promis, depuis bientôt 1 an, de l’étude de danger de la gare de Sibelin, ce qui est particulièrement inquiétant car source de suspicions !  En effet si ce délai est si long, cela signifie probablement que ce site est extrêmement dangereux et que l’on ne peut y faire entrer du fret ferroviaire. Ainsi l’Etat, via la DREAL, est probablement en train de tout faire pour que ça passe quand même au prix de certains arrangements. Inquiétant !

Nous attendons toujours les études supplémentaires demandées par l’ancien gouvernement en avril 2017 concernant la remise en cause du projet initial, par la phase de consultation qui a eu lieu fin 2016. Et pourtant les infos que nous avons, nous indiquent que ça bouge mais pas dans le bon sens pour nos populations !

La Fédération Fracture sollicite de nombreux rendez-vous à tous les niveaux (Ministère, Préfecture, Région, Métropole, élus…) et les obtient. Nous devons leur démontrer que notre vision et notre alternative sont bien plus respectueuses des populations et efficaces sur le transport ferroviaire massif.

Quid du C.E.L ?

Le C.E.L ou plutôt faux C.E.L, Contournement autoroutier de Lyon par l’Est Lyonnais, imposé par le déclassement de l’autoroute A6/A7 qui va de Pierre Bénite jusqu’à Limonest (l’autoroute qui passe sous Fourvière) et qui ressemble plus à un transfert des véhicules de transit (+ de 15.000 véhicules /j) sur nos territoires.

Encore une fois, ce seront nos communes du Val d’Ozon, mais aussi celles le long du Rhône, en direction du sud, qui devront supporter des pollutions supplémentaires et plus de bouchons sans aucune contrepartie. Là aussi ce Transfert de nuisances est fait sans même avoir eu le résultat des études demandées par la Métropole et l’Etat ! Et le phasage des infrastructures est fait à l’envers. La Métropole aménage sa zone déclassée dès 2018, envoyant le trafic sur l’A46 sud qui elle ne sera « aménagée » que 5 ans plus tard !

Nous demandons la prise en compte de nos besoins de mobilité avec le développement des transports collectifs efficaces et cadencés sur nos communes associées au développement de parcs relais. Ce qui améliorera notre quotidien à tous les points de vue.

Rapprochez-vous de vos associations locales pour plus d’infos sur vos communes.

A très bientôt.

Gilles RENEVIER Président

Restons mobilisés pour obtenir un tracé respectueux des populations de l'Est Lyonnais : Adhérez à l'association de votre commune

FRACTURE
c'est aussi :

Soutenez notre action contre le FRET ferroviaire en zone urbaine.

www.fracture-web.net

Articles de presse
Les derniers évènements
Suivez nous sur